Mardi 6 avril : une journée bien chargée en solidarité !

--- Le matin dès 8h, une expulsion locative aux Mureaux  était annoncée par le RESEL du mantois (réseau anti expulsions locatives):

voici le communiqué

Communiqué du RESEL Val de Seine « Mantes – Les Mureaux »,  le 6 avril 2010

Mobilisés ce matin, dés l’aube, les militants des associations de locataires, du DAL et des citoyens ont empêché l’expulsion d’un couple habitant la vigne blanche depuis plus de trente ans. Nous ne comprenons pas l’acharnement du bailleur OSICA qui maintenait ses exigences, bien que la dette des locataires fût payée depuis le 29 février dernier. A moins que le projet de Rénovation Urbaine dans lequel les familles pauvres des Mureaux doivent laisser la place aux promoteurs privés, ne l’incite à faire place nette. Nous dénonçons l’attitude du sous-préfet de Mantes, dont les services contactés le vendredi 2 avril maintenaient le soutien de la force publique à cette expulsion, malgré l’apurement de la dette. Face à ces comportements, seule la mobilisation militante des associations et des locataires interdira de jeter des familles touchées par la maladie ou le chômage à la rue.

La solidarité  a payé !

 

----Et puis pour terminer la journée en beauté  à  15 h devant la CAF de Mantes, un magnifique Rassemblement du collectif Romsyvelines soutenu pas des partis , syndicats, associations

roms.png

Au total une soixantaine de personnes avec les familles du camp de Roms de Triel et Chanteloup, venues réclamer les allocs qui leur ont été injustement retirées, alors qu'une circulaire du 21 Octobre dit le contraire...
Pendant que des slogans  étaient repris  :  des allocs pour les roms , application de la circulaire, pour aller à l'école, il faut des allocs!     une délégation de 5 personnes dont  un représentant des familles ROMS,  a été reçue.
 Les responsables de la CAF ont admis qu'ils ne possédaient pas toute l'information lors du dernier entretien  (procès de St Etienne qui autorise les allocs  - courrier de la Halde)
 Ils s'engagent en conséquence à respecter dorénavant la circulaire d'octobre 2009 et à revoir avec cet éclairage les dossiers qui avaient entre temps reçu des réponses négatives.
Mais ils mettent de fortes limitations à cette démarche : ne pourraient être concernées les familles qui ont perçu "l'aide au retour", alors même que ces familles n'avaient pas demandé à repartir, qu'elles y ont été contraintes et que la fameuse "aide au retour" est d'un montant dérisoire (150 € par adulte, 60€ par enfant). La Caf a refusé que cette "aide" soit déduite des allocations à percevoir. Malgré aucune trace
de la légalité d'un refus de prestations lié à la perception d'une aide au retour, la CAF en fait un principe absolu :  des  recours au Tribunal des Affaires Sociales seront donc nécessaires; pourtant la CAF examinera  les dossiers apportés groupés. Un rendez-vous est prévu...Le combat continue! Ce rassemblement solidaire était un premier succès avec un  bon accueil de la population mantaise au Val Fourré, jour de marché

ROMS-CAF-Mantes-Parisien.jpg

 

Contact : Romyvelines@hotmail.fr

pour en savoir plus  le site RomEurope  :  linkwww.romeurope.org/

et sur le site RESF 78 : pétition à signer  www.resf78.ouvaton.org › ... › Informations -

 

 

et pour en savoir plus aussi : à ne pas manquer le magnifique  film "Liberté" de Tony Gatlif ( sur l'holocauste des Roms) avec Marc Lavoine, et Marie Josée Croze
 lundi 12 avril 20h30 au cinéma des Mureaux , débat avec un des acteurs  Iljir Selimoski et Marie Christine Hubert, qui a inspiré le film "les Tziganes de France , un sort à part"

 

---Toujours aux Mureaux : appel de RESF mercredi 7 avril  pour soutenir un piquet de grève de travailleurs sans papiers au siège de la GCC ( au rond point de l'entrée de la ville côté Flins)


Deux militants y vont donc à 16h  .. . Ils sont 23 SP à occuper les bureaux, car les "négociationss" de 15h  pour avoir les papiers CERFA n'ont rien donné,... on les fait trainer en longueur : ils sont en grève depuis le 12 octobre ! (selon le même scénario qu'ailleurs  où 6000 sans papiers sont en grève depuis plus de 6 mois) la plupart ont au moins 8 ans ancienneté avec différents contrats intérim, sous différentes identités etc..
Venus le matin en car de Massy (où sont les chantiers  de batiment public- routes) avec le comité unitaire de soutien (11 orgas dont la CGT, la CFDT), très déterminés,  ils comptaient rester la nuit dans les bureaux si rien ne bougeait  ... Est ce la crainte d'une médiatisation  provoquée par l'alerte du réseau miltant local? en tout cas,  à 17h une nouvelle négo commençait... et  juste avant  21h, ils ont obtenu une promesse écrite de négociations  sur place à Massy ce lundi 12 avril et d'interventions auprès des sociétés d'intérim utilisées par la boite ( qui leur rejetait la responsabilité..)... pour avoir ces fameux papiers Cerfa nécessaires à la régularisation..  Là aussi la solidarité a payé !

 

Retour à l'accueil