TVA ANTI-SOCIALE = HOLD-UP SUR LES SALAIRES
 
Sarkozy veut imposer une hausse de la TVA pour «financer la protection sociale» et «soulager le coût du travail». Il exauce ainsi les voeux du MEDEF qui demandait une telle mesure à hauteur de 30 à 80 milliards d’euros. Quel que soit l’emballage,        
«TVA antidélocalisation » ou «TVA sociale», l’arnaque consiste à faire payer par un impôt sur la
consommation des salariés, des chômeurs et des retraités ce que le patronat verse en cotisations sociales. Mais 80 milliards de TVA en plus, c’est 80 milliards de pouvoir d’achat en moins pour nous. Et 80 milliards de cotisations patronales en moins, c'est 80 milliards de profits en plus pour le patronat. Philippe Poutou a lancé au nom du NPA un appel à « toutes les forces de la gauche sociale et politique pour une riposte afin d’empêcher ce mauvais coup supplémentaire du quinquennat Sarkozy .
Tract-TCR-Janvier-2012.jpg                                                                                     Lire le tract en PDF cliquer sur le lien  
 pdf Tract_Renault_Guyancourt_2012_01_19.pdf                          
  
 
 
 
Retour à l'accueil