Tract-TCR-Avril.jpg

Contre ce gouvernement PS-MEDEF
TOUTES ET TOUS 12 AVRIL 14H PARIS PLACE DE LA REPUBLIQUE

Un gouvernement de combat contre les classes populaires
Valls, le chasseur de Roms, l’adepte du tout répressif, celui qui s’est vanté d’avoir expulsé plus de sans papiers que Sarkozy, est désormais premier ministre. Dans sa déclaration de politique générale à l’Assemblée, il a confirmé qu’il poursuivra la politique pro-patronale et antisociale du gouvernement Ayrault. Par ce choix, Hollande a clairement prouvé qu’il ne veut donner aucun espoir à ceux qui lui demandent une autre politique.
Pourtant, les Verts, Jean-Luc Mélenchon du Parti de Gauche et Pierre Laurent du Parti Communiste, chacun à leur manière, ont demandé au gouvernement de « changer de cap ». Mais autant demander à un bouc de faire du lait. Il n’y a que la détermination des salariés à entrer en lutte afin d’imposer leurs revendications qui permettra de mettre un coup d’arrêt à cette politique
.
Le 12 avril : poser la première pierre d’un mouvement d’ensemble
Ce samedi 12 avril, à Paris, des partis politiques à la gauche du PS, des syndicats et de nombreuses associations appellent à une manifestation nationale contre la politique de ce gouvernement PS-MEDEF, contre le « pacte de responsabilité » et contre la droite et l’extrême droite. Pour exiger l’interdiction des licenciements, l’embauche des précaires, l’augmentation des salaires, pour dire non au « pacte de responsabilité » et à ses 30 milliards d’euros de cadeaux aux patrons. Nous devons tout faire pour en assurer la réussite.
Déjà, un appel de postiers et postières en grève depuis 2 mois dans les Hauts-de-Seine appelle à regrouper au sein de la manifestation, un cortège de celles et ceux qui se battent au quotidien contre les restructurations en tous genres, celles et ceux qui défendent leurs emplois dans le privé et les postes dans la fonction publique, celles et ceux qui refusent les mesures d'austérité, alors que des milliards sont offerts en cadeaux au patronat afin de goinfrer les
actionnaires ! Après la raclée électorale subie par le gouvernement Ayrault, cette manifestation peut être une première étape pour préparer l'affrontement nécessaire avec le patronat et le gouvernement. Mais pour que cette journée soit véritablement un point d’appui pour nos résistances, elle doit dès maintenant offrir de nouvelles perspectives de mobilisation. C’est pourquoi, rapidement, une prochaine journée de grève interprofessionnelle devrait être annoncée pour faire barrage au « pacte de responsabilité ».

Lire la suite du Tract

.pf-button-both.Tract_NPA_TCR_2014_04_10.pdf

Retour à l'accueil