MESURES D’AUSTÉRITÉ, ÇA SUFFIT !
Semaine après semaine, les annonces gouvernementales se succèdent.
Toutes n’ont qu’un objectif : infliger aux salariés, aux plus démunis des mesures d’austérité toujours plus violentes.
LUTTE CONTRE LA FRAUDE ? NON, DE NOUVEAUX RECULS SOCIAUX !
Ces derniers jours les cibles toutes désignées sont les soi-disant « fraudeurs ». Pour justifier
les nouvelles mesures antisociales, Sarkozy et sa clique ont enfourché ce nouveau cheval de bataille.
Il s’agit cette fois ci de sanctionner les malades et d’imposer une journée de carence dans la
fonction publique et une quatrième journée dans le privé. Les salariés seront ainsi punis d’être malades ! Une sacrée baisse de salaire, de 150 euros pour unE salariéE payéE au SMIC par exemple.
Cette mesure devrait rapporter à l’État 130 millions d’euros alors que les employeurs doivent 16 milliards de cotisations patronales et salariales non versées. Eux ne sont nullement inquiétés par une lutte farouchement anti-fraude! 
Tract Renault Flins 29 11 2011    Tract au format PDF imprimable
Retour à l'accueil