Communiqué du NPA Yvelines

Le 14 août 2010

Halte à la chasse à l’homme ! Solidarité avec les familles Roms de Triel-Chanteloup !

Après les propos et les mesures contre les Roms du gouvernement Sarkozy, c’est au tour d’un élu PRG, Eddie AÏT, Maire de Carrières-sous-Poissy d’en appeler à « l’expulsion au plus vite » des familles Roms de la Plaine de Triel-Chanteloup.   Le NPA condamne cette collaboration à la politique xénophobe et raciste du gouvernement.

Au-delà des aspects démagogiques pour tenter de pomper les voix du Front national, certains élus surfant sur la campagne anti-roms, visent la mise en place d'une politique ultra-répressive destinée à diviser les travailleurs, à les opposer les uns aux autres, en rendant l'étranger responsable de "tous nos maux" : Mesures antisociales, xénophobes et contre les libertés fondamentales.                  Ne nous y trompons pas : Cette vague sécuritaire ultraréactionnaire vise à éluder la question sociale et à escamoter notamment les attaques sur les retraites.

Le NPA 78 appelle à la résistance des forces progressistes, des antiracistes, des démocrates pour mettre en échec cette politique de la haine de triste mémoire.

Il apporte son soutien et ses forces militantes à la lutte menée par le collectif de soutien aux familles roms de la plaine de Triel-Chanteloup et revendique la garantie de leur non expulsion.

 

 

Retour à l'accueil