SEAP 7411-1Depuis le 18 octobre, grève reconductible sans précédent au SIAAP (Syndicat Interdépartemental pour l’Assainissement de l’Agglomération Parisienne), établissement public gérant les eaux usées de 8,5 millions de franciliens. Sur tous les sites,les deux usines classées Seveso (Achères et Valenton), à Colombes et Grésillons, réseaux ou siège, les agents du SIAAP à 60% grévistes, veulent la  reconnaissance de leur investissement tout au long de ces dernières années par l'attribution d’une prime mensuelle de 250€ pour tous. Mais la Ville de Paris soutient le refus du Siaap (dont le président est au Front de gauche …) de céder à cette légitime revendication préférant demander aux 1700 agents de participer aux gains de productivité et de s’adapter rapidement aux nécessaires évolutions techniques et réglementaires ! Pourtant le SIAAP a les moyens de cette prime en cessant par exemple d’externaliser au privé à des coûts prohibitifs des tâches réalisables par les employés du SIAAP, et  en reprenant en régie l’usine de Valenton. Si les négociations enfin obtenues pour  lundi 24 octobre n'aboutissent pas, le mouvement d'occupation  et  organisé en AG quotidienne et avec des comités de grève, activement soutenus par l'intersyndicale CGT-FO-UNSA risque bien  de se durcir.  Un  blocage total des entreprises extérieures (livraison des produits chimiques et restauration) est envisagé … Il est important populariser et soutenir  cette grève, étonnamment tue par la presse y compris l'Humanité...

Correspondant78               

SEAP 7423-1SEAP 7445-1

        

SEAP 7476-1

SEAP 7530-1

SEAP 7586-1

Retour à l'accueil