Vous pensez que la santé est une priorité!
Que l’Hôpital est un enjeu de notre société
Alors Venez nombreux aux


4-h-sante.jpgAssises de la santé 78
C’est un événement unitaire impulsé par les associations de défense des établissements hospitaliers des Yvelines: de Mantes la Jolie, de Poissy, de Maisons Laffitte, de Meulan, de Sartrouville, soutenu par des syndicats, des organisations politiques, des habitants, du personnel hospitalier et de la coordination nationale de défense des Hôpitaux et des Maternité de proximité.
 Dans les Yvelines parce que nous avons fait le double constat que l’offensive de grands groupes privés (Fineve, La Porte Verte, Vivalto santé, Générale de Santé…) touche l’ensemble des établissements publics de santé des Yvelines et que la politique de destruction du service public de santé est orchestrée par l’Agence Régionale de Santé IDF.
 Parce que la santé est un enjeu de société! Nous sommes donc tous concernés. La santé publique, la bonne couverture territoriale des soins, autant de sujets qu’il nous faut défendre. Des assises pour donner la parole aux usagers, personnels médicaux, représentants des salariés, élus locaux. C’est en faisant le lien entre le public et le personnel des hôpitaux que nous pouvons être efficaces, face à ceux qui veulent une santé à deux vitesses. C’est bien en se rencontrant et en discutant que nous pourrons proposer des solutions alternatives.
 Contre la seule logique comptable imposée par l’Agence Régionale de Santé (ARS). La loi Bachelot met en concurrence les hôpitaux et entraîne la privatisation des services les plus rentables. L’objectif inavoué de cette loi est en réalité de réduire le périmètre de l’hôpital public, au profit du secteur privé au détriment des malades.
 Plans d’austérité, toutes et tous concernés! La Santé, l’Action sociale, la Protection sociale sont malades des plans d’austérité ! Conduits dans une opacité totale sans jamais avoir le débat démocratique. Il est urgent d’agir ! Chaque jour, de plus en plus de gens renoncent aux soins, les droits sociaux sont bafoués, les prises en charge du handicap et de la perte d’autonomie deviennent inaccessibles.
Ne nous laissons pas déposséder du débat sur le financement de la santé. Nous mobiliser aujourd’hui c’est exiger d’avoir des moyens pour notre système de santé
Informer, alerter, interpeller, PROPOSER UNE POLITIQUE DE SANTÉ ALTERNATIVE,
PLUS SOLIDAIRE

 Lire la suite du tract 

pdftract_4_heures_de_la_sante_janvier_2014_2_PAGES-1.pdf

 

tract_4_heures_de_la_sante_janvier_2014_4_PAGES.pdf

Retour à l'accueil